Les bassets hound du Thoronnet


Le dimanche 25 janvier 2009 nous recevons un appel de Virginie qui réside au THORONNET,
un petit village varois.

Elle a croisé la veille deux bassets hound errants dans le village. Dans son entourage personne ne les connaît. Elle a revu aujourd'hui l'un deux. Il n'est ni tatoué, ni pucé et sans collier.
Elle décide de le recueillir, de le nourrir et rechercher ses maîtres.

Suite à son appel nous l'aidons dans ses recherches en contactant les mairies, les clubs de chasse et les refuges des villages voisins. Malheureusement, il nous sera impossible de recueillir le moindre indice. Par contre, cette démarche nous a permis d'apprendre que la femelle qui l'accompagnait a été mise en fourrière à la SPA de FLAYOSC .

Nous conseillons alors à Virginie, qui ne peut pas garder ce chien, de le remettre  à un vétérinaire ou à la police nationale, en lui promettant que nous ne les laisserons tomber ni l'un ni l'autre.

Le mercredi 28 janvier, nous recevons le message suivant :
« Bonjour Rodolphe,
Un grand merci pour votre collaboration.
Ce matin nous avions prévu d'appeler la police municipale pour qu'ils viennent chercher "le rescapé".
Ceci était plus facile à dire que de le faire.... 
»

Virginie n'a pas eu la force de le laisser partir en fourrière, mais elle ne peut pas l'adopter.
Elle décide donc de lui trouver une famille qui  est prête à l'adopter et qui accepte de signaler sa disparition auprès des services compétents aux risques de s'attacher à lui et de devoir s'en séparer si le propriétaire venait à donner signe de vie.

Les jours passent et personne ne se manifeste auprès de la SPA de FLAYOSC. Il faut se rendre à l'évidence, le propriétaire ne viendra pas.

Nous prenons immédiatement contact avec les familles les plus proches, qui sont en attente d'adoption dans nos fichiers.

Sergio, l'un de nos adhérents qui réside à Manosque, rend visite à Virginie. Il possède déjà un basset hound qui est seul dans la journée et qui s'ennuie. Il accepte d'adopter « le rescapé » qu'il appellera Voyou. Il déclarera son abandon aux services vétérinaires de son département.

Sarah et son époux, une famille américaine, qui réside à BIOT dans le 06, possédait 2 bassets hound. Ils  viennent de perdre l'un d'eux et cherchent désespérément a adopter un basset hound mâle ou femelle. Elle contacte le refuge de FLASSANS à qui nous avions fait livrer en septembre dernier 960 kgs de croquettes à la suite de notre journée du coeur. Ce dernier la dirige vers nous.

Sarah et son époux se rendent à la SPA de FLAYOSC et craquent devant « la femelle rescapée ».

Aujourd'hui, nos deux rescapés ont une famille et chacun d'eux vit avec un compagnon basset Hound qui désormais ne se sentira plus seul et triste.

Merci Virginie pour avoir éviter à Voyou la case Fourrière .
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Copyright © 2007-2014. Tous droits réservés.webmaster@un-coeur-sous-loreille.orgUn Coeur Sous l'Oreille