Issue heureuse pour Verner & Volta...



Un Coeur sous l'Oreillle prend immédiatement contact avec Dominique de l'association ASL (Association Sauvons Les) qui avait déjà pris toutes les dispositions pour les récupérer et les placer dans une famille d'accueil dans l'arrière pays Niçois.
Nous savions tous, que notre aide pour tenter de faire adopter nos deux bassets-hound relevait d'une mission quasi impossible : Juillet/août étant une période d'abandon et non d'adoption. Qui plus est, quand il s'agit d'une double adoption.

Mais, pas question de baisser les bras. Après avoir pris tous les renseignements, un Coeur sous l'Oreille lance immédiatement auprès de nos correspondants une action de sauvetage classique, pendant que Dominique prenait toutes les dispositions pour les installer à la campagne où nos inséparables étaient entre de bonnes mains tout en sachant que la colonie de vacances devait se terminer le 12 août. (Ensuite, retour derrière les barreaux.)

Avec très peu de candidats à l'adoption en cette période estivale, Un Coeur sous l'Oreille décide alors de mettre les bouchées doubles :

. Le service communication de l'association lance un SOS sur le site Internet et diffuse l'information auprès des médias.
. Plus de 200 emails et courriers sont envoyés à l'ensemble des adhérents de l'association pour les sensibiliser et les inviter à diffuser l'info..
. Nos correspondants multiplient de leur côté les annonces sur le Net (sites animaliers, forums, etc.) et collent même des affichettes dans les commerces avec la photo de nos inséparables.
. Un appel est enfin lancé à l'ensemble des éleveurs de Bassets Hound, membre d' Un cœur sous l'oreille pour qu'ils fassent eux-aussi passer le message auprès de leurs clients.
. Le 8 août, Annie qui réside près de Toulon avec toute sa famille, informée par des amis, contacte Un Coeur sous l'Oreille et prend ensuite, un accord d'adoption avec Dominique.
Verner et Volta sont sauvés. Ils pourront dès le 10 août, date du transfert, se défouler sur 4 hectares de terrain, avec 4 autres compagnons chiens et couler des jours heureux dans leur nouvelle famille.

Dans cette aventure, Un Coeur sous l'Oreille tient à remercier tous ceux qui se sont mobilisés à ses cotés et tout particulièrement Maryse et Raymond de Toulon qui informés de cet abandon par l'éleveur de leur chiot Basset Hound, ont immédiatement pensés à prévenir leur amie Annie. Ils savaient qu'elle rêvait depuis longtemps de Basset Hound et qu'il y avait une grande place pour eux dans son cœur.

L'été se termine bien pour notre couple. Ils ne se douteront jamais, combien la mobilisation a été grande pour qu'ils restent ensemble, mais peut importe : quand on aime, on ne compte pas !
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Copyright © 2007-2014. Tous droits réservés.webmaster@un-coeur-sous-loreille.orgUn Coeur Sous l'Oreille